Praliné de cacahuètes

Cette semaine, je vous propose une petite recette de base, simple, rapide mais efficace :). Personnellement, je trouve que c’est une tuerie. Elle me sert pour de nombreux desserts (tartes, entremets, galettes…). Voici la recette du fameux praliné de cacahuètes.

Praliné de cacahuètes

Fendre la gousse de vanille et prélever les graines.

Dans une casserole, verser le sucre, l’eau et les graines de vanille.

Mettre à chauffer sur feu moyen jusqu’à atteindre 120°C.

Hors du feu, verser les cacahuètes salées et mélanger jusqu’à ce que le mélange masse.

« Masse ? Mais il est tombé sur la tête Thomas » ?

Mais non ne vous inquiétez pas, c’est juste que le sucre va recristalliser autour des cacahuètes et former une pellicule blanchâtre comme sur la photo ci-dessous.

Remettre sur feu doux afin de faire caraméliser le mélange. Cela peut prendre un peu de temps. Surtout, il faut bien surveiller et mélanger assez souvent pour que cela ne brûle pas.

Une fois bien caramélisées, verser les cacahuètes sur une plaque munie d’une feuille de papier sulfurisé.

Laisser complètement refroidir.

Casser le bloc de cacahuètes caramélisées refroidit (à l’aide d’un rouleau à pâtisserie par exemple) et placer dans un robot multifonctions muni du couteau.

Au tout début, mixer par à-coups pour ne pas abîmer le moteur, puis mixer en continue jusqu’à l’obtention d’une pâte pâteuse voir légèrement liquide.

Voilà, le praliné de cacahuètes est terminé. Il ne reste plus qu’à le mettre dans un bocal hermétique et surtout ne pas être tenté de tout manger :) (c’est bien le plus dur).

Petite info : le praliné peut se conserver plusieurs semaines au réfrigérateur sans problème.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Lemon Curd de Christophe Michalak

Et vous, connaissez-vous le Lemon Curd ? Une délicieuse crème au citron délicatement acidulée généralement présentée sous la forme d’une pâte à tartiner. Alors vous vous demandez surement ce que l’on peut bien faire avec du Lemon Curd. Et bien, vous pouvez faire un tas de chose, la tartiner sur une brioche ou du pain, réaliser […]

Lemon Curd de Christophe Michalak

Faire ramollir la gélatine dans un grand volume d’eau froide.

Lemon Curd Christophe Michalak

Laver et zester la peau des 2 citrons.

Lemon Curd Christophe Michalak

Dans un cul de poule, verser le sucre et ajouter les zestes des 2 citrons. Mélanger avec une spatule afin de bien aromatiser le sucre.

Lemon Curd Christophe Michalak Lemon Curd Christophe MichalakLemon Curd Christophe Michalak

Dans une casserole, verser les oeufs légèrement battus, ajouter le jus des 2 citrons, puis la gélatine ramollie.

Lemon Curd Christophe Michalak Lemon Curd Christophe Michalak Lemon Curd Christophe Michalak

Pour finir, ajouter au mélange précédent le sucre parfumé avec les zestes de citron.

Lemon Curd Christophe Michalak

Mélanger l’ensemble puis porter l’appareil à 85°C comme une crème anglaise, sans cesser de remuer. La crème doit avoir bien épaissie.

Lemon Curd Christophe MichalakLemon Curd Christophe Michalak

Retirer du feu et débarrasser dans un cul de poule.

Laisser la crème refroidir pour atteindre 35°C. A l’aide d’un mixeur plongeant, lisser la préparation.

Ajouter alors en 4 fois le beurre mou en mixant bien à chaque fois. La crème doit être homogène et bien lisse.

Lemon Curd Christophe Michalak Lemon Curd Christophe Michalak Lemon Curd Christophe Michalak

Verser dans un bocal et conserver au frais jusqu’à utilisation.

Voilà, votre délicieux Lemon Curd maison est terminé, il ne demande plus qu’à être dégusté. J’espère que cette recette vous donnera des idées. En attendant la prochaine recette, je vous souhaite un très bon pâtissage.

Lemon Curd Christophe Michalak

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Gianduja maison par Christophe Michalak

Un gianduja maison, ça vous tente ? Gianduja, mais qu’est-ce qu’il raconte ? Le gianduja est un mot que vous devez entendre pas mal en ce moment car il est très tendance même si il existe depuis très longtemps. Il s’agit d’une pâte de noisettes broyées avec du sucre glace à laquelle on ajoute du […]

Gianduja maison par Christophe Michalak

Faire préchauffer le four à 160°C.

Mettre les noisettes sur une plaque à pâtisserie, puis les faire torréfier environ 15 à 20 bonnes minutes à 160°C (tout dépend de votre four, donc surveillez). Pendant la cuisson, remuer de temps en temps. Les noisettes doivent être bien torréfiées (mais pas brulées, on est d’accord :)).

Sortir la plaque du four et retirer la peau des noisettes.

Pour cela une petite astuce pour retirer rapidement la peau : placer les noisettes dans un torchon sec et frotter les entre elles quelques instants. Normalement grâce à la torréfaction, la peau doit se retirer toute seule. Si il en reste un petit peu, ce n’est pas grave du tout.

Placer les noisettes dans le robot mixeur avec le sucre glace et la pincée de sel.

Broyer jusqu’à l’obtention d’une texture crémeuse. Il faut être patient et attendre un bon quart d’heure environ( voir plus en fonction de votre robot). En étant broyé, le mélange va chauffer et permettre à l’huile des noisettes de venir former une pâte.

Faire fondre le chocolat au lait au bain marie avec la pâte précédemment réalisée et bien mélanger.

Mettre le mélange dans une barquette en plastique ou bien placer du film alimentaire dans un récipient et verser le mélange.

Placer au réfrigérateur (une nuit idéalement) pour que le gianduja durcisse.

Et voilà, votre gianduja maison est prêt. Vous pouvez le découper en carrés, le placer dans une boîte hermétique et le conserver au frais.

Ah oui un petit détail qui aura toute son importance, ne pas laisser le gianduja à la vue des enfants ou du conjoint, sinon vous risqueriez d’avoir de belles surprises le jour où vous en aurez besoin ;).

Gianduja de Christophe Michalak

Je vous souhaite une très bonne journée et vous dis à très bientôt pour une nouvelle recette.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Crème de marrons maison

Qui ne connait pas la crème de marrons :) ? Mais avez-vous déjà essayé de la réaliser vous même ? Et bien moi, j’ai sauté le pas, non sans douleurs mais le résultat était à la hauteur de mes espérances, un délice… Par contre je peux vous dire qu’il faut avoir une sacréééée dose de […]

Crème de marrons maison

Comme je vous l’ai dit, la préparation d’une crème de marrons maison demande beaucoup beaucoup de temps et de patience surtout pour l’étape épluchage. Pour vous rendre la tâche plus facile, n’hésitez pas à choisir des marrons assez gros, l’étape de l’épluchage sera moins fastidieuse, et ce sont vos doigts qui vous remercieront ;).

Marrons

Plonger les marrons dans un grand volume d’eau et retirer tout ce qui flotte. Il s’agit pour la plupart de marrons qui ont malheureusement pourri ou qui ont été visités par des petites bêtes affamées :). Il n’y a pas que nous qui aimons ça.

Ensuite, à l’aide d’un couteau, réaliser une belle entaille en partant de la pointe du marron vers la base. C’est très important, c’est ce qui vous permettra de retirer l’écorce plus facilement.

Crème de marrons

Porter une grande casserole (voir une petite marmite) d’eau à ébullition puis plonger les marrons entaillés. Laisser cuire environ 15 minutes.

Crème de marrons

Maintenant, accrochez-vous on passe à la partie la moins drôle et surtout la plus longue mais ça en vaut la peine :). GO….

A l’aide d’un couteau, retirer l’écorce puis la deuxième peau de chaque marron. Surtout laisser les marrons dans l’eau chaude, et ne les sortir que un par un car pour pouvoir retirer la deuxième peau le marron doit être bien chaud. Si vous avez des difficultés à retirer cette peau, plonger une nouvelle fois le marron dans l’eau chaude.

Crème de marrons

Voilà, quelques jurons plus tard, mais surtout après avoir suscité l’admiration de votre entourage pour votre mémorable patience, vos marrons sont enfin prêts et vous pouvez passer à la transformation en purée.

Placer les marrons épluchés dans une casserole ou dans une marmite, puis couvrir d’eau. Laisser frémir 20 minutes environ puis les égoutter. Les marrons doivent s’écraser facilement avec une fourchette.

Crème de marronsCrème de marronsCrème de marrons

A l’aide d’un passe légumes, broyer les marrons afin d’obtenir une purée de marrons et réserver.

Crème de marronsCrème de marronsCrème de marrons

Fendre les gousses de vanille en 2 et récupérer les graines.

Crème de marrons

Pour cette recette, j’ai choisi de prendre du sucre cassonade pour apporter un peu de couleur à la crème de marrons qui sinon serait un peu pâlotte.

Dans une casserole, réaliser un sirop en mélangeant le sucre cassonade, les graines de vanille et un peu d’eau juste pour mouiller le sucre. Porter le tout à ébullition.

Dès que le sirop commence à former de grosses bulles, verser la purée de marrons et laisser cuire à feu doux entre 20-30 minutes en veillant à bien remuer de temps en temps avec une cuillère en bois. En fonction de la texture désirée, il est possible de rajouter un peu d’eau si celle-ci est trop ferme.

Crème de marronsCrème de marrons

Une fois la crème de marrons terminée, la mettre dans un bocal stérilisé en veillant à bien remplir jusqu’en haut pour éviter qu’il y ait trop d’air et ainsi faciliter sa conservation.

Vous avez maintenant votre réserve de crème de marrons pour affronter l’hiver :).

Toutes mes félicitations si vous avez relevé le défi en réalisant cette crème de marrons maison, car je peux vous dire que vous ne l’avez pas démérité ;).

Maintenant je vous laisse aller soigner vos petits doigts (si si.. vous verrez :)) et vous dit à très bientôt pour une nouvelle recette (à base de marrons peut-être ;)).

Crème de marrons maison

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Praliné maison

Qui peut résister au goût si caractéristique du praliné, ce mélange d’arômes de noisette, d’amande et de caramel plus ou moins corsé qui rentre dans la composition de vos chocolats, crèmes ou bien comme décor de vos succulents desserts ;). Dans ce cas la, pourquoi ne pas le réaliser vous-même ? Car outre son prix […]

Praliné maison

Première étape: torréfier à coeur les fruits secs

La torréfaction, c’est ce qui va permettre à vos fruits secs de libérer leurs arômes et leur donner un goût plus prononcé. Autre avantage pour les noisettes, cela va vous permettre de les monder très facilement mais ça on va y revenir un peu plus tard.

Dans un premier temps, faire préchauffer le four en mode chaleur tournante à 165°C.

Sur une plaque, déposer une feuille de papier sulfurisé et y disposer les amandes et les noisettes.

praline3

Faire torréfier à coeur pendant environ 15-20 min à 165°C. L’idéal pendant la cuisson, c’est de secouer votre plaque toutes les 5 minutes pour permettre une torréfaction homogène.

Noisettes et amandes torréfiées

Attention, pendant la torréfaction, surveillez bien vos fruits secs. Il s’agit ici de les cuire à coeur et non pas de les bruler. Si vous avez un doute sur la cuisson, mieux vaut avoir une torréfaction moins prononcée que de les laisser bruler, n’hésitez donc pas à les sortir du four si vous doutez de leur cuisson.

Deuxième étape: monder les noisettes

En cuisine, « monder » est un terme technique qui signifie « retirer la peau », dans notre cas, des noisettes.

Comme je le disais plus haut, l’avantage d’avoir torréfié les noisettes, va permettre de les monder plus facilement.

Ma technique, mais ça chacun la sienne, consiste à déposer les noisettes dans un torchon et de les frictionner jusqu’à ce que la majorité de la peau soit partie (mais vous pouvez en laisser un peu, ce n’est pas grave).

Noisettes émondées

Troisième étape: caramélisation des noisettes et des amandes

Pour obtenir un bon praliné, il faut réaliser un bon caramel.

Dans une casserole suffisamment large, verser le sucre, l’eau et et les graines de vanille.

Faire chauffer jusqu’à 121°c. Si vous ne possédez pas de thermomètre, laisser le sirop chauffer jusqu’à ce que de belles grosses bulles se forment à la surface.

sirop sucre

Ajouter alors vos fruits secs et continuer de bien mélanger.

Cuisson caramel amandes noisettes

Le sirop va alors cristalliser autour des noisettes et des amandes et former une pâte blanche sableuse.

Cristallisation noisettes amandes

Continuer de remuer à feu doux afin que le sucre caramélise à nouveau et laisser votre caramel prendre une belle couleur ambrée. Il faut savoir que plus le caramel sera foncé plus le praliné sera fort en goût, il faut donc adapter la cuisson du caramel à votre convenance.

Masse caramel amandes noisette

Une fois que le mélange vous convient, verser sur une feuille de papier sulfurisé et laisser refroidir/durcir.

Quatrième étape: réalisation du pralin et de la pâte de praliné

Concasser le mélange afin d’obtenir des petits morceaux et placer les dans votre mixeur muni du couteau.

Au début, mixer par alternance afin de ne pas trop solliciter le moteur de votre robot.

Pralin

Au bout de quelques minutes, une poudre se forme, c’est le Pralin. Il peut être utilisé pour décorer ou recouvrir certains de vos desserts.

Pâte de praliné

Continuer à bien mélanger, l’huile des fruits secs va alors se libérer et une pâte va se former. Continuer toujours de mixer jusqu’a obtention d’une pâte très légèrement liquide.

Votre pâte praliné est alors prête à être utilisée ou à être conservée dans un bocal hermétique au sec et au frais pendant environ 6 mois (mais je ne pense pas qu’elle restera autant de temps que ça :) dans votre réfrigérateur )

Pot praliné

Et voilà, le praliné n’a plus de secret pour vous.

A très bientôt pour une nouvelle recette ;).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Caramel beurre salé maison

Ahhh… je sens que je vais faire plaisir aux bretons :) et à tous les fans de caramel au beurre salé, bien sûr. Et puis, fait maison, c’est rapide et encore meilleur.

Caramel beurre salé maison

Dans une casserole, faire chauffer la crème entière.

Dans une autre casserole, faire fondre à feu doux (sans remuer ni mélanger) le sucre afin d’obtenir une belle couleur ambrée.

Une fois le caramel obtenu, hors du feu mettre le beurre demi-sel et bien mélanger.

Verser la crème liquide chaude dans le caramel et bien mélanger.

Faire épaissir à feu doux pour obtenir la texture souhaitée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >