Macarons caramel beurre salé de Christophe Felder

Ma macaronnite aiguë serait-elle de retour ? J’ai bien l’impression :). Cette semaine, je vous propose une recette que j’ai découverte au milieu d’une lecture de l’un de mes livres préférés « Pâtisserie » écrit par le grand Christophe Felder. Rien qu’à la vue de son caramel au beurre salée, je n’avais qu’une envie « croquer dans ces […]

Macarons caramel beurre salé de Christophe Felder

Réalisation des coques à macarons

Pour la réalisation des coques à macarons, je n’ai toujours pas changé de recette. Toujours fidèle à la même, qui pour le moment, m’offre un résultat qui me satisfait.

Si vous avez l’habitude avec une recette surtout ne la changez pas. Quand on a une recette qui fonctionne, on la garde :). Par contre, si vous n’en avez pas et que vous souhaitez utiliser celle du blog, vous pouvez retrouver le pas à pas en cliquant ici.

Fabrication de la ganache caramel beurre salé de Christophe Felder

Dans une casserole et sur feu moyen, réaliser un joli caramel à sec en ajoutant le sucre en 3 fois.

A chaque fois, attendre que le sucre fonde totalement avant d’en ajouter de nouveau.

Une fois que le caramel a pris une belle teinte ambrée, ajouter la crème liquide. De mon côté, je ne l’ai pas faite chauffer au préalable, mais vous pouvez le faire si vous en avez l’habitude.

Pour la petite explication, le fait de faire chauffer la crème avant, permet d’éviter un trop grand choc de température lorsqu’on l’incorpore au caramel et éviter ainsi des éclaboussures qui pourraient faire très très mal :(. Mais je dois avouer que cette fois, j’ai laissé la crème froide et tout c’est très bien passé.

A l’aide d’une cuillère en bois, bien mélanger pour obtenir un caramel bien homogène.

Sur feu doux, laisser la préparation atteindre 108°C (bien vérifier avec un thermomètre de cuisson).

Retirer la casserole du feu et y incorporer le beurre préalablement coupé en morceaux.

Bien mélanger et débarrasser dans un saladier ou cul de poule.

A l’aide d’un mixeur plongeant, mixer afin que le caramel soit bien émulsionné et bien lisse.

Placer au réfrigérateur toute une nuit pour que la préparation durcisse.

Montage des macarons au caramel beurre salé

Le lendemain, retourner une coque de macaron sur 2 afin de les garnir.

Sortir la ganache au caramel beurre salé du réfrigérateur et la laisser environ 30 minutes à température ambiante afin qu’elle ramollisse très légèrement.

Je vous préviens tout de suite, cette ganache est assez dure à manipuler. Il faudra un peu de force :), mais le jeu en vaut largement la chandelle, vous verrez.

Placer la garniture dans une poche à douille munie d’une douille de 12 mm.

Pocher généreusement du caramel sur les coques puis refermer à l’aide d’une autre coque.

Placer les macarons au réfrigérateur toutes une nuit.

Et voilà de délicieux macarons au caramel beurre salé maison :) (petit clin d’oeil à la Bretagne).

Sortir les macaron une petite demi-heure avant la dégustation.

Je vous souhaite un excellent macaronnage et surtout un bon moment de gourmandise. Si vous avez la moindre question n’hésitez pas.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Macarons à la vanille façon Pierre Hermé

Cette semaine dans la cuisine de Thomas, je vous propose une nouvelle recette de macarons. Cette recette, elle me tient à coeur car premièrement il s’agit d’une recette à base de vanille (oui, moi et la vanille, c’est plus qu’une grande histoire d’amour :). Je verrais mal ma vie sans vanille :)). L’autre raison, c’est […]

Macarons à la vanille façon Pierre Hermé

Réalisation des coques à macarons

Pour les coques à macarons, j’utilise toujours la même recette. Vous pouvez la retrouver en cliquant ici. Cette recette explique comment réaliser des coques à l’aide d’un robot pâtissier. Si vous avez l’habitude de faire vos macarons en réalisant un macaronage à la main, surtout gardez votre recette.

Il est déjà assez compliqué de réussir à apprivoiser la coque à macarons, alors quand on a une recette qui fonctionne on la garde.

Idéalement, préparer les coques la veille de les garnir et les laisser refroidir toute une nuit au réfrigérateur.

Préparation de la ganache à la vanille

La ganache se prépare la veille. Et oui, il faut lui laisser le temps d’infuser ses parfums et de la laisser se raffermir.

Donc la veille, fendre les gousses de vanille et prélever les graines.

Dans une casserole, verser la crème liquide, les graines de vanille et les gousses.

Faire chauffer sur feu doux jusqu’à ébullition puis hors du feu, laisser infuser 30 minutes.

5 minutes avant que l’infusion de la crème à la vanille se termine, faire fondre le chocolat blanc sur un bain marie.

Porter une nouvelle fois la crème vanillée à ébullition, retirer les gousses puis verser la crème en 3 fois sur le chocolat blanc fondu.

A chaque fois que vous versez un tiers de lait, bien mélanger avec une maryse en faisant de petit cercle (émulsionner) pour obtenir une belle ganache.

Filmer le récipient et le placer au réfrigérateur toute une nuit.

Montage des macarons

Le lendemain, mélanger la ganache à la vanille afin de l’assouplir légèrement (attention, il faudra un peu d’huile de coude, car en sortant du réfrigérateur la ganache est assez dure :)). La placer dans une poche à douille munie d’une douille lisse de 12 mm de diamètre.

Pocher une bonne quantité de ganache sur la moitié des coques.

Refermer à l’aide d’une coque vide et appuyer délicatement pour bien répartir la ganache.

Et voilà, le plus difficile reste à faire car il faut laisser les macarons au réfrigérateur pendant 24h. Les arômes auront le temps de diffuser et surtout cela permettra aux coques de se ramollir légèrement. Si vous les dégustiez juste après les avoir dressés, vous seriez très très déçu. Alors patience :).

Je remercie Pierre Hermé pour cette recette et je vous laisse sur cette petite note de gourmandise.

Je vous dis à très bientôt pour une nouvelle recette.

Conservation : Les macarons à la vanille, une fois garnis, se conservent au réfrigérateur 3-4 jours dans une boîte hermétique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Macarons crème de marrons – rhum

Atteint de macaronite aïgue :), cette semaine, je vous propose une nouvelle recette de macarons. On continue de plonger doucement dans les fêtes de fin d’année avec cette nouvelle saveur, « le marron ». Glacé, au feu de bois, en crème, les marrons, j’en mangerais sans m’arrêter. Alors il était logique que je lui fasse une petite place […]

Macarons crème de marrons – rhum

Fabrication des coques à macarons

Je reste bien sûr fidèle à la première recette que j’ai pu tester car elle me convient parfaitement pour le moment. Si vous avez l’habitude avec une autre recette et qu’elle fonctionne comme vous souhaitez, inutile de la changer. Sinon, si vous n’en connaissez pas et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure des macarons, vous pouvez retrouver la recette des coques en cliquant ici.

Il suffira juste d’utiliser du colorant alimentaire marron que vous diluerez dans les blancs d’oeufs pour pouvoir les colorer.

Préparer les coques et les laisser refroidir.

Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons

Réalisation de la garniture à la crème de marrons et au rhum

Comme je vous l’ai dit, le rhum n’est pas obligatoire si vous n’aimez pas ça ou tout simplement si la recette est destinée à des enfants. Il suffit juste de ne pas le mettre dans la crème.

Dans la cuve d’un robot ou si vous n’en possédez pas, dans un saladier (cul de poule), placer le beurre mou.

Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons

Fouetter à vitesse maximum pendant environ une dizaine de minutes. Le beurre doit bien s’aérer, à la limite de la texture crémeuse. Si vous estimez que vous devez fouetter plus longtemps, n’hésitez pas. A vous d’adapter.

Petite astuce : pour ceux qui possèdent un robot pâtissier, il est préférable d’utiliser la feuille pour crémer le beurre plutôt que le fouet.

Macaron crème de marrons

Une fois le beurre à bonne texture, ajouter petit à petit la crème de marrons, tout en continuant à fouetter le mélange (mais à petite vitesse cette fois, il ne faudrait pas en mettre partout :)).

Attention, la crème de marrons doit être à température ambiante. Si elle vient tout juste de sortir du réfrigérateur, elle va être trop froide et elle risque de ne pas bien s’incorporer au beurre. Résultat, vous risquez d’avoir de gros morceaux de beurre dans votre crème. Ne prenez pas de risque, sortez votre crème de marrons la veille.

Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons

Une fois que la crème est totalement incorporée, ajouter le rhum.

Macaron crème de marrons

Remettre le robot ou le batteur sur grande vitesse et fouetter 5 bonnes minutes.

Une fois que la crème est prête, la placer dans une poche à douille munie d’une douille de 12 mm. Si vous n’avez pas ce diamètre, prenez celui qui vous viendra sous la main. Il faut juste qu’il ne soit pas trop petit.

Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons

Montage des macarons et finition

Comme moi, si vous souhaitez ajouter des petits dès de marrons glacés, détailler de petits morceaux de marrons glacés à l’aide d’un couteau et réserver jusqu’à utilisation.

Macaron crème de marrons

Une fois les coques bien refroidies, pocher une coque sur deux avec la garniture aux marrons.

Déposer sur le dessus les petits morceaux de marrons glacés mais ce n’est pas obligatoire. Appuyer très très légèrement.

Macaron crème de marronsMacaron crème de marrons

Refermer le macaron avec une coque vide en appuyant doucement.

Et voilà, vos macarons sont terminés. Les placer sur la tranche et les laisser au réfrigérateur au minimum 24h.

Macaron crème de marrons

Si vous le souhaitez, ils se conservent 4/5 jours au frais dans une boîte bien hermétique.

Je vous laisse sur cette petite note gourmande et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle recette.

Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons Macaron crème de marrons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Macarons pain d’épices

Les fêtes de fin d’année approchant et l’hiver pointant discrètement le bout de son nez, pour cette nouvelle recette de macarons, je vous propose de réaliser une garniture pleine de douceur et de gourmandise. Cannelle, muscade, gingembre, girofle et badiane, c’est avec ce mélange d’épices que je vous invite à découvrir ce macaron saveur pain d’épices. Si […]

Macarons pain d’épices

Pour ce qui concerne les épices à pain d’épices

Pas de panique, il est possible de trouver très facilement dans le commerce un mélange 4 épices qui est traditionnellement composé de cannelle, de muscade,  de gingembre et de girofle. Il suffit alors d’y ajouter un cinquième d’anis étoilé (badiane) en poudre, que l’on peut souvent trouver dans une épicerie fine. Si vous n’en trouvez pas, râper de la badiane entière que l’on peut trouver dans le commerce, cela fera largement l’affaire.

Macaron pain d'épices

Fabriquer les coques à macarons

Pour la réalisation de la pâte à macarons, vous pouvez vous référer à cette recette qui est maintenant ma recette de référence pour la réalisation des coques.

Coques macarons

Réalisation de la ganache aux pain d’épices

Dans un cul de poule (saladier), mettre le chocolat blanc et le faire fondre doucement sur un bain marie.

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Pendant ce temps, dans une casserole, verser les 60g de crème liquide et y ajouter le miel.

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Porter doucement à ébullition en mélangeant délicatement pour que le miel s’incorpore bien.

Une fois à ébullition et hors du feu, ajouter les épices. Bien mélanger.

Macaron pain d'épicesMacaron pain d'épices

Dans un premier temps, verser un tiers de la crème chaude sur le chocolat fondu. Mélanger en faisant de tout petits cercles pour bien démarrer la ganache.

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Verser la crème restante en 2 fois en faisant les mêmes gestes que précédemment pour obtenir une belle ganache .

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Verser les 105g de crème bien froide et mélanger une dernière fois à la maryse.

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Laisser le tout refroidir puis filmer et mettre au réfrigérateur toute une nuit.

Il est important de laisser la ganache bien refroidir et permettre aux arômes de bien se diffuser dans la crème.

Montage des macarons pain d’épices

Le lendemain, sortir la ganache et la monter à l’aide d’un robot pâtissier muni du fouet (vitesse max) ou tout simplement à l’aide d’un batteur électrique.

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Placer la crème dans une poche à douille munie d’une douille lisse. De mon côté, j’utilise une douille de 8mm de diamètre.

Pocher la crème sur la moitié des coques à macarons (garnir généreusement :)).

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

Mettre la deuxième coque de macarons sur le dessus et appuyer légèrement et délicatement.

Macaron pain d'épices

Les placer dans une boîte sans refermer le couvercle et les laisser toute une nuit au réfrigérateur.

Si vous souhaitez les garder 2-3 jours de plus au frais, fermer la boîte hermétiquement, le lendemain uniquement.

Ne pas oublier de les sortir 15 minutes avant de les déguster.

Je vous souhaite un bon petit moment de gourmandise et vous dis à très bientôt pour une nouvelle recette.

Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices Macaron pain d'épices

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Macarons – recette des coques

Et oui, pas de bons macarons sans de bonnes coques. Pour les prochaines recettes de macarons, cette recette de coques sera la base pour obtenir des macarons fondants avec cette petite collerette caractéristique. Alors, il est temps d’enfiler le tablier et de commencer à pâtisser.

Macarons – recette des coques

Petits conseils pour la réalisation de pâte à macarons

  • Mixer et tamiser les poudres

Pour avoir des beaux macarons avec des coques à macarons bien lisses, il faut que le mélange (amandes et sucre glace) soit le plus fin possible. Si vous pouvez, utilisez une poudre d’amandes extra fine, c’est ce que j’ai utilisé. J’ai tout de même mixer les poudres à l’aide d’un mixeur pour affiner un peu plus le mélange.

Parfois, il reste des morceaux de poudre d’amandes un peu plus gros malgré le mixage. Le tamisage du mélange (amandes/sucre glace) est alors idéal pour obtenir un mélange optimal pour réaliser de belles coques. Pensez-y.

Réalisation des coques pour macarons

Dans un robot multi-fonctions muni du couteau (mixeur), verser la poudre d’amandes et le sucre glace.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

Mixer par à-coups de quelques secondes pour obtenir un mélange très fin.

Macaron au citron façon Christophe Felder

A l’aide d’un tamis, tamiser le mélange pour obtenir un mélange fin et homogène. Cette étape va permettre de retirer les morceaux de poudre d’amandes un peu trop gros et permettra d’obtenir des macarons à la coque bien lisse.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

Mettre la moitié des blancs d’oeufs dans le bol du robot pâtissier muni du fouet et y ajouter une pincée de sel fin.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

Dans une casserole, verser le sucre en poudre et l’eau. Mettre à chauffer sur feu moyen.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

Surveiller la température du sirop (sucre/eau) à l’aide d’un thermomètre de cuisson. Lorsque le sirop atteint environ 100°C, enclencher le robot pâtissier à vitesse moyenne (6 sur mon kitchenaid) pour commencer à battre les blancs en neige.

A 108 – 110°C, augmenter la vitesse du robot au maximum pour que les blancs d’oeuf prennent un peu de texture.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

A 117°C, retirer la casserole du feu, baisser la vitesse du robot à 2 puis verser doucement le sirop contre la paroi du robot. Cela évitera les éclaboussures de sirop.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

Dés que le sirop a été totalement ajouté, augmenter la vitesse du robot au maximum.

Ajouter alors la moitié des blancs d’oeufs restants et le colorant alimentaire.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Continuer de fouetter la meringue italienne pour qu’elle termine de cuire. Stopper quand le bol à bien refroidit (environ 37°C).

La meringue doit être bien brillante et elle doit former une crête de coq quand on la soulève avec le fouet.

Macaron au citron façon Christophe FelderMacaron au citron façon Christophe Felder

Ajouter les poudres tamisées et remplacer le fouet par la feuille de votre robot.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Mélanger à vitesse minimum (1) en donnant quelques à coups au départ afin que les poudres s’incorporent bien à la meringue, puis mettre à vitesse 2 pendant environ 20 secondes (C’est le fameux macaronnage. Plus facile au robot qu’avec le bras :)). Si vous n’avez pas de robot, il est tout à fait possible d’effectuer le macaronnage à la main. Il faut juste de bons muscles et la bonne technique :).

Cette étape est cruciale pour la pâte à macarons. Si vous macaronnez trop la pâte sera trop liquide et s’étalera beaucoup trop lors du pochage, au contraire une pâte qui n’a pas suffisamment été macaronnée peut former des petites cloques à la cuisson . Il faut réussir à trouver le juste milieu :).

Le petit teste à faire de temps en temps, est de soulever la pâte avec une maryse. La pâte doit alors retomber doucement en faisant le ruban.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Et voilà, votre pâte à macarons est prête à être pochée.

Concernant la cuisson des coques macarons

Je rappelle que chaque four est différent et donc, que le temps de cuisson que j’indique, sera forcément différent dans le vôtre. Mais voici une petite idée concernant la cuisson de mes coques.

Je préchauffe mon four à 150°C en chaleur tournante.

Je poche mes macarons et j’enfourne pour environ 16/17 minutes.

Dans les prochaines recettes, on pourra passer à la garniture ;). A très bientôt pour une nouvelle recette.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >


Macarons au citron façon Christophe Felder

Cette semaine, on inaugure la nouvelle catégorie des desserts de La Cuisine de Thomas. Tada… !!! Il s’agit des légendaires MACARONS :). Après avoir lu beaucoup de recettes, fait des recherches sur internet, lu et relu des dizaines d’astuces, mais surtout après avoir surmonté 4 échecs bien cuisants, j’ai enfin réussi à apprivoiser la bête :). Quiconque c’est […]

Macarons au citron façon Christophe Felder

Quelques conseils avant de passer au fourneau

  • Mixer et tamiser les poudres

Pour avoir des beaux macarons avec des coques lisses, il faut que le mélange (amandes et sucre glace) soit le plus fin possible. Si vous pouvez, utilisez une poudre d’amandes extra fine, c’est ce que j’ai utilisé. J’ai tout de même mixer les poudres à l’aide d’un mixeur pour affiner un peu plus le mélange.

Parfois, il reste des morceaux de poudre d’amandes un peu plus gros malgré le mixage. Le tamisage du mélange (amandes/sucre glace) est alors idéal pour obtenir un mélange optimal pour réaliser de belles coques. Pensez-y.

  • Température et temps de cuisson

Comme vous le savez, chaque four est différent. Et c’est encore plus vrai pour la réalisation des macarons où la cuisson est encore plus délicate. Généralement la cuisson des macarons, se fait entre 145°C et 155°C en chaleur tournantePour mon four, la température idéale, c’est 150°C. A vous de faire un petit test avec une première fournée à cette température et d’adapter en fonction du résultat.

Petite astuce que j’ai trouvé sur le blog de Mercotte, si vous possédez un lèchefrite, retournez la et placez la dans le four avant de le faire préchauffer. Au moment de la cuisson enfourné votre plaque de macarons dressés dessus.

  • Libérer l’humidité accumulée dans le four pendant la cuisson

Pendant la cuisson, de l’humidité va se former dans le four et le macaron n’aime pas trop ça. Au bout de 6/7 minutes de cuisson, ouvrir le four quelques secondes pour libérer cette vapeur. Répéter l’opération 2 – 3 fois pendant la cuisson.

Réalisation des coques pour macarons – pochage et cuisson

Pour la recette des coques pour macarons, vous pouvez vous référer à cette recette.

 

Placer la pâte à macarons dans une poche à douille munie d’une douille lisse de 8 mm de diamètre.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Sur une plaque (idéalement perforée, mais ce n’est pas du tout obligatoire), froide (en tout cas, à température ambiante), placer le patron à macarons, et recouvrir d’une feuille de papier sulfurisé.

Pocher les macarons sur chacune des empreintes.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Une fois terminé, soulever légèrement la plaque (environ 30cm) et la laisser retomber. Cela permettra de bien lisser le dessus des coques. Vous pouvez le faire plusieurs fois si vous voyez que le dessus n’est pas suffisamment plat.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Enfourner pour environ 15 minutes.

A la sortie du four, essayer de décoller une des coques à l’aide de la pointe d’un couteau. Si elle se décolle assez facilement sans laisser de traces, c’est que la cuisson est parfaite, sinon remettre à cuire une minute et refaire le test. Il faut y aller par petit pallier d’une minute à chaque fois pour ne pas que la coque ne soit trop cuite.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Attendre 10 minutes avant de décoller les coques. Les retourner et appuyer doucement avec le pouce afin de réaliser un petit creux.  Cela facilitera le pochage de la garniture et surtout d’en avoir un peu plus. Les macarons seront bien plus gourmands :).

Sur les visuels ci-dessous, ne vous inquiétez pas de la couleur des coques. Elles ont été réalisées pour une autre recette mais la technique est la même pour la version citron.

Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder

Placer les coques dans une boîte sans la refermer et les placer au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Réalisation de la garniture au citron

La garniture au citron est à réaliser la veille pour qu’elle puisse avoir de la tenue et que les arômes aient le temps de se diffuser dans la crème.

Faire ramollir la gélatine dans un grand volume d’eau froide.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Zester les citrons.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Dans une casserole, verser les oeufs, le sucre, le jus de citron et les zestes.

Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder

Faire cuire sur feu moyen jusqu’à la première ébullition sans cesser de remuer avec le fouet. La crème va alors épaissir.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Hors du feu, ajouter la gélatine ramollie.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Dans un saladier ou un cul de poule, mettre le beurre coupé en morceaux.

Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder

Verser la crème au citron et bien mélanger à l’aide d’une maryse afin que le beurre s’incorpore bien.

Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder

A l’aide d’un mixeur plongeant, mixer une minute afin de bien lisser la crème.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Ajouter la poudre d’amandes et bien mélanger.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Filmer et placer au réfrigérateur toute une nuit.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Montage et finition

Le lendemain, sortir les coques du réfrigérateur et les retourner sur une plaque.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Verser la garniture au citron dans une poche à douille munie d’une douille de 8mm (ou ce que vous avez sous la main) et pocher généreusement la crème au citron.

Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder

Refermer à l’aide d’une autre coque en appuyant et en tournant légèrement la coque du dessus.

Macaron au citron façon Christophe Felder

Il vous restera peut être un peu de crème au citron. Placer la dans des verrines, elle fera son petit effet ;).

Et voilà, vous pouvez placer vos délicieux macarons citron au frais et attendre le lendemain pour les déguster :).

En attendant la prochaine recette, je vous dis à très bientôt.

Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder Macaron au citron façon Christophe Felder

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir la recette >